Selon le journal Le Monde, Christopher Froome serait écarté du Tour de France par les organisateurs.

Selon des infomations parues dimanche matin sur le site du quotidien Le Monde, Amaury Sport Organisation, a interdit, par courrier,  l’équipe Sky d’aligner Chris Froome , quadruple vainqueur de l’épreuve, sur cette édition afin de protéger son image, au vue de la procédure pour dopage ouverte à son encontre.

Froome est autorisé par l UCI à courir tant que son cas de contrôle anormal au salbutamol, ouvert en septembre 2017, n’est pas tranché.

Mais l’organisateur s’appuie sur l’article 28 de son propre règlement qui, conformément au règlement de l’Union cycliste internationale (UCI), “se réserve expressément la faculté de refuser la participation à – ou d’exclure de – l’épreuve, une équipe ou l’un de ses membres, dont la présence serait de nature à porter atteinte à l’image ou à la réputation d’ASO ou de l’épreuve”.

L’équipe Sky à immédiatement fait appel devant la chambre arbitrale du Comité national olympique du sport français (CNOSF) et défendra son cas mardi 3 juillet, à partir de 9 heures. La décision devrait être communiquée le lendemain.

Un deuxième recours est théoriquement possible devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), mais la probabilité qu’il puisse se prononcer avant le départ du Tour de France est très faible.

Affaire à suivre…